Voyage à la voile sur Saturne

Récit du voyage en voilier, Ados mené en bateau....

Jade, Omar, Marie-Sarah,Raouf, Yannis
 

Jour 1

Nous nous étions donnés rendez-vous à la gare de Part-Dieu pour prendre le train direction Sète. À notre arrivée, nous avons été victimes d'une très mauvaise blague : le bateau qui était sensé être en face de la gare était 17 km plus loin (en réalité il n'était qu'à 1 km mais notre fatigue nous a fait croire que le chemin était beaucoup plus long). Ensuite nous sommes allés faire les courses, chacun avait une petite liste qui lui était attribuée afin que ça se déroule plus vite.

Après avoir rangé les courses, Michel avait décidé de nous emmener en mer direction Cap d'Agde! Au début le temps était parfait, le soleil brillait et nous avons fait la sieste sur le pont tout en bronzant, mais par la suite le temps s'est assombri et quelques uns commençaient à être malade... On ne citera pas de nom.

Nous sommes arrivés à Cap d'Agde deux heures plus tard. Il a fallu se garer, ce n'était pas simple mais des chevaliers du port nous ont gracieusement aidés. Dès notre arrivée, nous sommes allés à la plage nous baigner car il fallait célébrer cette première escapade. L'endroit où était la plage ressemblait à un paysage d'un clip de Nolwenn Leroy. Certains ont trouvé l'eau froide, mais finalement nous avons tous fini dans l'eau ! C'était très poétique comme lieu. L'orage menaçait donc noussommes rentrés.

Après la douche (très longue pour certaines) nous avons préparé un repas très élaboré: pizzas décongelées de chez Carrefour (la qualité pour tous). On a appris les règles du jeu de carte du menteur et après quelques parties nous avons fait les comptes de notre argent de poche pour savoir combien nous avions pour aller sur l'île du plaisir et Luna Park, le parc d'attraction de Cap d'Agde. Montagne russes apocalypses, Maison de l'horreur et 10 tours d'auto-tamponneuses... A la fin, plus de sous et beaucoup de pluie donc nous sommes rentrés... pour notre première nuit dans un bateau !

Les filles ont eu du mal à se sentir à l'aise car elles dormaient dans un placard avec deux petites banquettes. Les garçons, eux, dormaient tranquillement dans un lit deux places et un lit une place. Malgré le manque de place, tout le monde a dormi profondément.

Jour 2

Michel a décidé de nous emmener en direction de Palavas les Flots. Le trajet du Cap d'Agde à Palavas s'annonçait long. Pendant le voyage, l'occupation principale était le jeu de carte (kems/menteurs/menteurs/menteurs/kems/kems/kems/menteur...etc). A Sète, Michel nous a proposé de nous baigner un par un en se laissant trainer par le bateau (puisqu'il n'allait pas très vite).

 

Notre accompagnatrice Zoë s'est portée volontaire pour nous protéger au cas où le courant nous emporte. On tenait un gros fil qui s'appelle une amarre. Une fois Sète dépassée, le capitaine nous a proposé de mouiller (c'est le fait de s'arrêter en pleine mer) et cette fois on s'est tous baigné en sautant du bateau puisqu'il était à l'arrêt.

Jour 3

Le lendemain matin, nous nous sommes baignés et après manger nous sommes retournés à Sète pour faire un baptême de plongée. Une fois devant Sète, Michel nous a amené au local de plongée avec l'annexe (petit bateau à moteur qui peut prendre 2-3 personnes). Le moteur était en panne au début mais il l'a réparé en deux secondes.

Zoë n'a pas pu faire le baptême car les vagues était trop grande et que la bateau bougeait trop. Pendant ce temps, Michel a ramené le voilier à sa place habituelle au port de Sète et nous l'avons rejoint une fois les baptêmes de plongée terminés. Le soir nous sommes allés manger dans le restaurant « La Fourchette » où les personnes étaient aimables.

Jour 4

Le dernier jour, le matin, nous sommes allés aux Halles, une sorte de marché dans un lieu fermé où ils vendent des fruits, des crustacés et des poissons (on a même vu un requin avec un citron dans la gueule). Nous avons acheté des moules et des huîtres et presque tout le monde a aimé (ou au moins goûté)!

Ensuite nous avons rangé et nettoyé le voilier et nous sommes allés nous payer une glace avec l'argent de poche qu'il nous restait. Nous avons pris un premier train jusqu'à Montpellier où nous avons pris le TGV en correspondance pour Lyon Part-Dieu !


Publié à 07:25, le mercredi 11 juillet 2012, dans Esprit Saturne, Sète
Mots clefs : plongeebaptêmeweek-end


04/07/11, filet...

7h. Dans la nuit nous avons brusquement perdu de la vitesse... Pourtant, le vent tenait et Saturne, j'en réponds, était bien réglé... mais lourd!!!! Rapidement nous sommes passé de 6 à 2 noeuds sans raison apparente: Moteur! Non! Putain non surtout pas... Merde trop tard! Il cale instantanément. Je pense  à un bout, Seb va faire le tour du bateau et stupeur: Un filet, étrange... Dans la nuit on finira par comprendre que c'est une poche de chalut avec encore des poissons à l'intérieur. Le poids de ce truc est vertigineux, impossible de l'arracher à la coque. Nous devons couper. Un enfer... le poids, la résistance des mailles, la profondeur rendent l'opération compliqué. Découper, la nuit, des mètres de filet au couteau sans trop voir, c'est limite dangereux. Y avons laissé quelques lampes torche, gaffe et couteaux mais enfin Saturne est libéré de la traine. Pour le reste tout est à faire. Dans une heure ou deux je vais devoir passer dessous et tenter de tout enlever... c'est pas fait avec de la houle. Mais nous n'avons plus moteur et nous sommes freinés. Nous n'avançons que tout doucement. J'ai peur d'arracher le sondeur ou le speedo ce qui ajouterai une voie d'eau...

Après encore beaucoup de travail, l'hélice tourne bien. Avec quelques bruits de frottement. Après vérification, je pense que ce qui reste du filet ne tient plus que par l'hélice. Comme elle arrive encore  à tourner je pense que c'est pas pire même si arriver  à tout sortir peut-être délicat. Bon une bonne journée commence.
10h. Finalement c'est pas pire... Une fois la combinaison de plongée enfilée, j'ai vite été rassuré. Comme je le pensais seule l'hélice était tenue  au chalut et j'ai pu la dégager sans avoir  même  à couper. En tournant le filet avait fait une grosse tresse qui une fois enlevée à tout libéré. Ouf... On reprend le cours de la croisière, tout gentiment. Michel

 

Position: 38°04//14°43, Cap au 90, 6 noeuds, ww.voile-voyage.frSaturne sur une carteFacebook

 

 

Publié à 17:09, le lundi 4 juillet 2011, dans Transat, Océan Atlantique Nord
Mots clefs : plongeesaturnetransatfiletvoilevoyage


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Chantier
Conseils pratiques
Esprit Saturne
Transat
voyage

Derniers articles

Le murmure des sillages....
Présentation officielle de mon ouvrage "Saturne"
Saturne, mon premier ouvrage, est enfin disponible
Matinée d'initiation à la voile.
Programme de navigation printemps-été 2018

Sites favoris

Saturne
Mutins
thierrymoine.com
les rancy
Olivier Bréaud

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email