Voyage à la voile sur Saturne

19/06/11, ça pousse, puis moins!

7h30. Depuis hier matin ça pousse de l'arrière. On avale les milles à toute vitesse. La mer est formée mais elle passe bien. Comme depuis le départ nous ne touchons absolument jamais le barre. Ce pilote est incroyable. Je ne fais que les empannages à la main. Le temps est couvert et assez frais. Cette nuit j'ai du ressortir mon blouson de quart. Tout va bien. Michel

 

11h. On se pensait tiré d'affaire mais non, pas encore. A 9h30 le vent s'est arrêté totalement et d'un coup. La mer est forte. Et le peu de vent de Nord-Ouest qui s'est établi depuis est si faible que je dois remonter au vent au 25° pour ne pas être embarqué par la houle. Sommes donc  à 3,5 nds au 25. De nouveau la perspective d'une arrivée lundi est remise en cause. Il nous reste encore 140 nautiques à courir mais au 70. Patience alors... Il pleut à torrent. Michel

16h30. De nouveau arrêté dans la houle. Sommes encore à 120 NM d'Horta mais impossible de faire autre chose que 3 ou 4 nds cap au 40 de la route sur le fond. J'espère que ça va évoluer sinon Seb va se retrouvé seul à Horta encore un moment... Dans le meilleurs des cas en 24 h c'est jouable si le vent monte un peu mais dans le cas contraire c'est le double... Voilà pour les interrogations du soir... Bises du soir, Michel

Position: 38°12N 31°51W, Vitesse instantanée: 9,6nds, Mer agitée, Pression atmo en chute libre: 1028 hPa, www.voile-voyage.frSaturne sur une carteFacebook


Publié à 21:26, le dimanche 19 juin 2011, dans Transat, Océan Atlantique Nord
Mots clefs : mer forméeempannagepilotesaturnetransatvoilevoyage


04/06/11. Torrentielle!

10h. Super nuit pour les marins! Sommes à 8 nds avec un vent apparent travers, bateau à plat!! parfait! Enfin presque, hihihhi: il pleut des cordes. Torrentielle depuis des heures. Pour la première fois de ma longue carrière de marin, j'ai décidé que nous resterions à l'intérieur du bateau pour assurer les quarts de nuit... puis de jour. Le vent est décidé à se stabiliser au portant ce qui est une super nouvelle. Le bateau ne bouge plus et la vitesse est confortable. Le mal de mer relève du souvenir. Et tous arrivent à vivre reclus sans en souffrir. Le pilote est béni: il s'en prend plein la gueule à notre place. Pour le remercier, nous lui avons fabriqué une petite cabane. Il faut rester vigilant dans les heures qui arrivent le vent de 15 nds devrait doubler d'intensité et la mer devenir moins cool. On va donc se préparer à des quarts moins cool.

12h. En dix minutes deux alarmes surcharge puissance du pilote! Aïe, le marqueur est clair, le vent monte. Il pleut toujours autant... Mais un bon 7/8 sur le pont: Il faut réduire. Tout l'équipage en slip sauf capitaine qui sait rester digne dans l'adversité. On réduit à la hâte. Bon, Luc lâche l'écoute de grand voile, mais pas pire, en 5 minutes c'est fait. Ensuite je suis resté un moment sur le pont pour peaufiner l'équilibre des voiles. Et re dedans... Sommes à 8 nds mais on danse un peu sur cette mer qui se forme vite...
 
Des bises à tous. Michel

Position: 22°48N 52°53W, vitesse instantanée: 8,6 nds, Pression atmo: 1026 hPa en hausse
www.voile-voyage.fr - Saturne sur une carte - Facebook

Publié à 10:54, le samedi 4 juin 2011, dans Transat, Océan Atlantique Nord
Mots clefs : pilotesaturnetransatpluievoilevoyagetorentielle


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Chantier
Conseils pratiques
Esprit Saturne
Transat
voyage

Derniers articles

Le murmure des sillages....
Présentation officielle de mon ouvrage "Saturne"
Saturne, mon premier ouvrage, est enfin disponible
Matinée d'initiation à la voile.
Programme de navigation printemps-été 2018

Sites favoris

Saturne
Mutins
thierrymoine.com
les rancy
Olivier Bréaud

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email