Voyage à la voile sur Saturne

17/06/11, les 50 ans d'Antoine.

11h sur Saturne. Depuis ce matin on tente d'utiliser au mieux un minuscule courant de nord. Mais graduellement il baisse et baisse encore. Il faut prendre une nouvelle fois la décision d'affaler et d'attendre, combien de temps? Le temps et superbe quand même. Michel

14h. Les 50 ans d'Antoine... bien improvisés. Aujourd'hui la pétole bat tous les records. Je suis joueur et vis à vis d'Antoine je fais de mon mieux pour avancer le plus possible. Inutile, aujourd'hui le lisse de l'océan est parfait. Je me suis mis en cuisine, Luc  a fait une tarte et on a tenté de fêter les  50 ans d'Antoine. Tout était parfait nous manquait juste un peu de vent...

Position: pas bougé, vitesse: nulle, mer belle, www.voile-voyage.frSaturne sur une carteFacebook


Publié à 21:00, le vendredi 17 juin 2011, dans Transat, Océan Atlantique Nord
Mots clefs : 50 ansAnniversairetransatpétolevoilevoyage


1/05/11, les îles s'éloignent

08h. Effectivement, c'est mou de chez molle! Nous arborons voiles et moteur pour maintenir une vitesse de 5 noeuds. Les fichiers météos Gribs nous prévoyaient un peu plus de vent, mais bon il faut faire avec ce que l'on a effectivement.
Luc va bien maintenant, il s'applique, cherche doucement à comprendre et mine de rien commence à bien sentir les choses qui président à l'avancement de la machine. Antoine reste fragile. Le mal de mer ne le lâche pas complètement.
Sur le plan météo, la situation est délicate. Avant 3 où 4 jours nous ne toucherons pas de vent portant. En attendant on cherche juste à poursuivre la route au mieux, sans trop tirer sur le moteur. Parfois, comme hier soir, un coup de vent nous tombe dessus au point de nous obliger à prendre un ris et quelques heures plus tard: pétole! Reste la cuisine, lecture, guitare et flute traversière. En se moment, 1er juin à 8h, sommes à 5.2 nds, voile plus moteur  à 1500 trs/min. La mer est agitée.

14h. Il fait beau, super beau, mais pas un souffle d'air. Sommes donc au moteur depuis ce matin et ça semble vouloir durer! En attendant on pêche avec la remontée d'une première prise... on hésite sur le nom? Baliste? Tout va bien mais vivement que ce foutu moteur soit remplacé par le vent.
18h, selon Saint-Luc. Après trois jours de navigation, nous voilà moins balourds, moins ballots et surtout moins ballonnés (sauf capitaine). Comme le vent n'est pas violent, on peut tout à loisir admirer le paysage, les petits cumulus nous fournissent à volonté des poissons à aigrette, des chatons volants, des éléphants, caniches ou des canards à manches longues...Antoine nous à même trouvé une fée gracieuse aux ailes d'ange au coucher du soleil. Profitant d'une bulle de calme, le "Pacha" nous a offert une baignade en plein océan. Délicieuse attention, mais intéressée : il s'agissait d'aller frotter l'hélice et la carène. Exercice salutaire pour le moral et l'appétit. On s'est régalés d'une délicieuse omelette. Pour les suchis maison, on attend encore d'avoir trouvé le rapala de la bonne couleur. Ce matin c'est moteur mais vers les Açores, on guette la risée qui nous fera gagner quelques nœuds.

Position: 19°10N 57°06W, pression atmosphèrique: 1022 hPa, vitesse: 5.2 nds
www.voile-voyage.fr - Saturne sur une carte - Facebook

Publié à 10:57, le mercredi 1 juin 2011, dans Transat, Océan Atlantique Nord
Mots clefs : saturnetransatvoilevoyagePêchepoissonbalistepétole


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Chantier
Conseils pratiques
Esprit Saturne
Transat
voyage

Derniers articles

Le murmure des sillages....
Présentation officielle de mon ouvrage "Saturne"
Saturne, mon premier ouvrage, est enfin disponible
Matinée d'initiation à la voile.
Programme de navigation printemps-été 2018

Sites favoris

Saturne
Mutins
thierrymoine.com
les rancy
Olivier Bréaud

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email