Voyage à la voile sur Saturne

Enfin de la voile!

Cette fois, c'est parti!

La deuxième quinzaine de juillet, nous a amenée aux Baléares, à Minorque plus précisément. Je m'attarderai juste sur une petite partie du voyage retour vers Sète: le passage du Cap Béar. Et ça a été sportif. Nous avions du vent de nord, c'est à dire pile dans le nez. Et en plus il était carrément fort (force 7, localement 8). La mer était bien formée. Les vagues étaient hautes et très rapprochées. Il nous fallait un maximum de vitesse dans cette mer hachée pour que les vagues n'arrêtent pas le bateau. En conséquence, nous avions un bon bout de génois dehors et la grand-voile arisée, ce qui nous donnaient une gite d'environ 50°. Mais nous avons réussi à passer le Cap Béar. Et sur la dizaine de voiliers qui tentère de le passer nous fûmes, ce jour là, les seuls à y parvenir!

Publié à 19:49, le dimanche 8 août 2010, dans voyage, Minorque
Mots clefs : mediterraneéSèteMinorquevoilecroisièrevoyage


Encore du bricolage!

Ben non, les travaux ne sont jamais fini... Et on remet un grand coup avant l'été. On a remplacé le winch du mât nouveau winch 46 ST … une merveille.

On a remplacé aussi la barre franche en bois par un modèle en inox plus long fait sur mesure.

Le barbecue a changé de côté et fonctionne maintenant au charbon… A l'usage c'est beaucoup mieux que le gaz qui chauffait bien trop fort.

L'énorme travail a été la peinture du pont qui en avait bien besoin. Maintenant le pont et propre, tout blanc, et mine de rien ça permet de diminuer la chaleur à l'intérieur. Le réservoir souple d'eau de la cabine arrière fuyait. Il a été remplacé. De nouveaux réservoirs souples ont été installés dans la cabine avant babord pour augmenter fortement les réserves en vue de la transat. De nouvelles amarres noires pour l’avant et l’arrière, et de nouveaux pare-battages blancs et leurs chaussettes viennent renforcés leurs collègues. Le frein de bôme et le le GPS du cockpit arrière, installés récemment, ont pu être testés en utilisation.

Tous les coussins de cockpit réunis forment un lit géant spécial pour mamour et sa mamourelle… idéal pour dormir à la belle étoile avec en exclusivité sur SATURNE, le fabuleux travail de Melle Julie (marque déposée pour les coussins de cockpit et les maillots de bain ) !!!

Coté table à carte on finalise quelques détails: un boîtier pour ranger les jumelles et les crayons. La mystèrieuse boîte à cap a elle aussi trouver une nouvelle place. Mais son mystère reste entier...

Il y avait une petite fuite d’eau à l'arrière, mais personne ne savait d’où elle venait alors on a volontairement bien arrosé le pont … et oui la fuite vient du compas! Donc petits travaux sur le pont: le compas de route a été déposé, nettoyé, reposé, et les joints refait bien étanche au sikaflex.

Allez, maintenant de la VOILE! VITE!
www.voile-voyage.fr

Publié à 19:20, le mercredi 28 juillet 2010, dans Chantier, Sète
Mots clefs : SètemediterraneéCorsesaturnetransatvoilecroisière


Enfin le soleil

Samedi 22 mai.

Nous ne sommes partis de Lyon que dans la matinée, en espérant passer au travers des bouchons: raté! Nous arrivons tard dans l'après-midi et nous consacrons un peu de temps à l'entretien. Mais là, on est pas pressé; les invités du week-end ont décommandés et on va improviser à la cool! Michel, qui veut toujours bricoler, va en profiter pour installer un GPS annexe et une girouette-anémomètre dans le cockpit arrière. Si l'installation des appareils se passe vite et bien, la ligne électrique sensé amené le 12 volt se refuse à sa fonction sans explication. Et à cette heure, la coupure n'a toujours pas été trouvé...

Dimanche 23 mai.

On passe les ponts et on va s'amarrer au quai d'Alger pour embarquer Cécile, David et leur fille Clémence. Aller, direction le Cap-d'Agde: Et bonheur suprême, c'est la première fois de la saison qu'il fait soleil. Pourvu que ça dure! Une journée de détente et de farniente, ça change. Le petit vent rafraîchissant aura bien été trompeur: et un coup de soleil pour tout le monde! Une bien belle journée, mais l'air de rien, le farniente ça fatigue: de retour au quai d'Alger, on ne fera pas de vieux os.

Lundi 24 mai.

Si, si c'est férié! Alors on travaille à installer un interrupteur on-off-on qui permet d'alimenter le frigo soit via le convertisseur 12v, soit par le 220v quand on est à quai, tout en coupant le convertisseur pour que celui-ci ne tourne pas bêtement à vide... C'est bien sur plus lent que prévu et les fournitures, notamment le câble trop dur se montre bien récalcitrant. Heureusement, Marie, Didier et leurs enfants Alice et Paul qui sont venu eux aussi passé le week-end à Sète sur leur bateau nous rejoignent avec deux heures de retard, c'est à dire juste à l'heure pour nous! Quelque Calamars frits plus tard et tout le monde s'en va rejoindre sa gentilhommiere.

voile-voyage.fr


Publié à 20:57, le dimanche 30 mai 2010, dans voyage, Sète
Mots clefs : agdeSètemediterraneévoilecroisièrevoyage


Journal de bord du week-end de l'ascension

De Sète au Saintes-Marie de la mer.
Jeudi 13 mai 10H, nous passons les ponts. Henry commence a prendre le bateau en main. Beau temps, vent W assez faible mais régulier.
magali et fiona
11H, nous faisons route sous génois et grand voile haute, cap au 180, juste pour amariner tous le monde.

11H30, nous poursuivons au 210: le vent reste faible et venant de l'arrière il risque d'être insuffisant pour parcourir les 30 miles qui nous séparent des Saintes-Maries. 
Nous verrons dans la journée... le vent monte tout doucement, mais rien de significatif. Pas encore certains que "les saintes" soient la destination définitive.

12H, la mer se forme un peu, le confort est moins parfait. Nous décidons de faire demi-tour! Au portant, c'est plus cool, mais il faut réduire un peu la grand-voile pour que le génois porte mieux. Il fait beau, les filles barrent bien... Michel "moi" en cuisine.
La météo semble assez complexe. Il semblerait que le NW s'installe pour quelques jours... Alors il va falloir improviser autour de Sète sans trop s'éloigner. dommage de ne pas avoir insisté vers le CAP.
Demain NW 3/4 assez cool. Vendredi et samedi NW 5/7... menace de coup de vent!
Pas facile de trouver les bonnes idées, mais comme toujours nous allons improviser au mieux! Il semblerait que dimanche la météo soit violente.

13H30, fin du repas: le vent tombe. Je ne sais pas si il faut reprendre la route pour le CAP ou tenter les saintes-Maries.

15H, le vent monte, la mer aussi! Nous faisons toujours route au sud. Le temps est superbe mais la question se pose... Doit-on profiter du vent plus fort pour faire du portant? La fatigue s'installe aussi.

16H, nous avons virer de bord. Retour à Sète. le vent monte. Force 7 . La mer est plein travers et tropcourte. Le mal de mer fais des ravages. Il est tant d'arriver. reste environ 13 milles à 7 noeuds.

17H, Sète se précise nous commençons à deviner les détails! Tout le monde est un peu fatigué et "le barratin" nous attend.

18H, les voiles sont tombées. Nous passons entre les feux d'entrées de port.
18H15, enfin un peu de repos...

Bilan un peu mitigé: beaucoup de mal de mer et de mise en sécurité. Pas facile de trouver quoi faire avec une météo aussi difficile. L’écoute de génois est à changé. Dodo.
isabelle
Vendredi 14 mai.
beau temps, enfin, relativement... cool.
Météo, aujourd'hui NW 3/4 4/5 l'après-midi. Pour samedi NW 6/8 voir 9 localement. Pour dimanche, 20 noeuds de NW
Pas facile de décider... le risque est de se retrouver bloqué dimanche à Port-Camargue. 20 noeud de NW au portant' c'est raisonnable, mais il peut toujours y avoir plus. Et 25 noeud, c'est déjà trop. Je vais tenter de décortiquer les prévisions pour cette période précise...
Mais sans trop d'espoir. Le raisonnable serait de rallier le Cap d'Agde et de revenir à Sète dimanche en journée. Mais l'idée ne plait guère à l'équipage, et nous tenterons Port-Camargue! Courage!

heure vent mer visi cap  lock observation
10H30 NW 2 belle  15NM 76 4 Bruine
10H50 NW  belle  61 2 Moteur pour passer la jetée
11H15 NW  belle  Un peu de vent: moteur coupé
12H05 NW  belle  15NM 60 4 Apéro, cardinale sud signalant une zone interdite
12H50 NW  belle  40 6 Repas, on reprend de la vitesse
13H30 NW  belle  65 4 Beau temps, un peu couvert. Avec Henry on relit attentivement le mode d'emploi du pilote automatique, histoire de combler quelques lacunes! On refait le plein d'huile. Tout le monde se repose.
14H00  Le vent tombe un peu: 2,5 noeud! Par contre le pilote fonctionne beaucoup mieux!
15H15 NW belle 56 2 Ça ramollit
15H30  NW belle 87 Moteur
16H30  Arrivée à Port-Camargue.
C'est bien agréable d'être accueilli par le bosco de la capitainerie.

Samedi 15 mai.
heure vent
10H00 NW 4/5 Départ de Port-Camargue au moteur
2 ris dans la Grand-Voile 1/3 Foc
10H30 NW 4/5 Passage de la bouée des régates de catamarans
Magali à la barre, Audrey et Marc à la manoueuvre
11H00 NW 4/5 Isabelle à la barre au près
11H30 Audrey à la barre qui veut passer la barre à Marc pour le virement de bord
12H00 NW 5/6    Marc à la barre
14h00  Magali à la barre devant Sète. premier virement de bord raté, on continu direction Agde! Non on finit par virer sur Sète.
15H00 Arrivée à Sète au quai d'Alger. Amarrage sans problème. Pour le reps du soir, voir les participants aux coudes relevés.

Dimanche 16 mai 2010.
Super beau temps avec un vent de NW.

10h, nous préparon la manoeuvre de départ. Belle manoeuvre d'Henry. 
Grand-Voile arisée et Génois, 20 noeuds, mer belle.
Doucement, ça monte. Nous virons de bord pour approcher la plage de la Corniche. les équipiers barrent à tour de rôle. Le vent a bien monter nous devons frôler les 8, mais c'est super!  Le nouveau safran fait des merveilles. Les claques sont impressionnantes. Nous attendons de croiser un voilier qui se dirige vers nous pour virer. Tout arisé et génois très enroulé, il nous remonte doucement. Nous relachons lors 15m2 du génois et larguons notre poursuivant, probablement un first de  45 pieds.
Magali à la barre fait des pointes à 10, 5 noeuds!!! Un régal.

13h00 Retour au quai d'Alger puis repas avant de passer les ponts en direction de la gare et de préparer le retour dans nos ville respectives.
Un très bon week-end malgré la mauvaise volonté de la météo!


Publié à 18:40, le mardi 25 mai 2010, dans voyage, Sète
Mots clefs : voyagevoilevoiliersaturneSèteagdemediterraneé


Week-end de l'ascension.

Mercredi soir.

Michel, Fiona, Henri quittent Lyon en voiture pour Séte. Dans la nuit, ils sont rejoint par Magali de Pau, Isabelle et Audrey de Lyon et Marc de Paris  qui arrivent en tgv. C'est pour eux une première sur Saturne. Pour profiter des 4 jours du week-end à rallonge, on pense aller du côté de Marseille. 

Jeudi.
La météo n'est guère favorable pour le programme prévu à la base. S'il fait actuellement beau ici avec un petit vent de nord, la prévision pour les jours suivant est du Nord-Ouest 4-5. Globalement, ça à l'air bien établi sur le bassin et pour toute la durée. Le problème, c'est que ça ne facilite pas le retour... Alors les Sainte-Marie de la mer, semblent une destination moins lointaine, qui permettra d'aviser. Finalement, ce sera juste un grand tour devant Sète: Trop de mer, et trop de houle! Direction le quai d'Alger, et tous le monde au Baratin.
marc, audrey et henry
Vendredi.
Finalement, on quitte Sète pour Port-Camargue. La météo annonce NW 6-7 sur lion. Au raz de la côte c'est moins fort. On finit même au moteur! Michel laisse bien vite le brassard de capitaine à Henri pour aller faire témoin en Bourgogne au mariage de Saturnien, Catherine et Bidou. Vont-ils prendre en charge la compensation carbonne?

Samedi.

Pendant que Michel témoigne en Bourgogne, Henri ramène Saturne à Sète, car pour dimanche le vent toujours de NW promet d'être plus fort, et aurait rallongé le retour.

les dix noeuds dépassés...

 

La conclusion du capitaine: Henry, L'homme de la situation

 

C'est la première fois qu' Henry prenait Saturne en main: Belle prestation! Les 15 mètres et 20 tonnes d'acier de Saturne ne l'ont pas impressionné. J'ai du l'abandonner 48h avec un équipage, mais ni les manœuvres de port, ni la mer démontée ne semble lui poser problème. Dimanche dans un 8 établi il caracolait à plus de 10 noeuds avec le sourire. En plus les équipiers ont appréciés son calme et sa gentillesse. Une bonne recrue pour Saturne et sa transat.

 

 

 

www.voile-voyage.fr


Publié à 01:52, le jeudi 13 mai 2010, dans voyage, Sète
Mots clefs : Sètemediterraneésaturneweek-endvoilevoyage


{ Page précédente } { Page 1 sur 3 } { Page suivante }
Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Chantier
Conseils pratiques
Esprit Saturne
Transat
voyage

Derniers articles

Présentation officielle de mon ouvrage "Saturne"
Saturne, mon premier ouvrage, est enfin disponible
Matinée d'initiation à la voile.
Programme de navigation printemps-été 2018
En attendant la réparation du moteur

Sites favoris

Saturne
Mutins
thierrymoine.com
les rancy
Olivier Bréaud

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email