Voyage à la voile sur Saturne

23/06/11, Nuit compliquée...

7h. Le vent est monté dans la nuit. L'ancre a du glisser ou simplement c'est mise en  ligne mais quand même le bateau a reculé un peu. Sans moteur, difficile de faire autre chose que regarder, et prévenir le cas échéant. Donc petites yeux ce matin. Nous espérons que nous arriverons à remonter l'inverseur dans la journée. Nous n'avons plus beaucoup d'électricité... L'eau c'est pire. tenter une manœuvre  dangereuse à la voile pour finir à couple de 5 bateaux... suis trop lourd: il faudrait virer tout le monde et sans moteur c'est de la folie. On croise les doigts...Toujours pas de moteur et donc de jus: Fin de la communication via l'iridium... Le bateau glisse ... impossible de dormir... Cool Michel

12h. On c'est amarré à un corps mort, donc de ce coté là ça va mieux. D'autre part le hale-bas est en place. Seb à cogné comme un sourd, pour écarté les ailes de la pièce. Il est même allé acheté une masse pour être plus efficace, et voilà. La pièce de l'inverseur a du passé à la presse, le temps de le remonter et le moteur devrait tourner ce soir.

19h. Grace à Seb l'homme de la situation, l'inverseur est remonté! Enfin le moteur ronronne de nouveau... Alors on risque de se sauver dans la nuit pour Ponta Delgada. A priori, c'est grand avec plus de place de port...Les commerces à proximité. Nous ferons eau, fuel, gaz, vivre... et des gribs frais et on file sur Gibraltar. Des bises, MMP. 


Publié à 22:50, le jeudi 23 juin 2011, dans Transat, Horta
Mots clefs : plus d'électricitéSatuneinverseurhale-basiridiumtransatvoilevoyage


22/06/11, Horta

Bien arrivés aux Açores... Un peu de repos quand même même si c'est pas facile. Malgré le boulot de Cécilia et Seb pour préparer notre venue, aucune promesse n'a été tenue, ni par le chantier ni par la marina. Qui plus est, on me demande les passeports de mes équipiers actuels et passés (Antoine et Luc) alors que je suis au mouillage? Les Açores sont ils devenus une province indépendante entre temps?

On bricole mais pas simple de trouver une presse pour remonter l'inverseur et de quoi refaire une attache de hale bas sur place. Malheureusement celle faite  à Lyon ne respecte pas les dimension requises. Courage...encore un peu!

www.voile-voyage.frSaturne sur une carteFacebook

Publié à 20:27, le mercredi 22 juin 2011, dans Transat, Horta
Mots clefs : marinabômeinverseursaturnetransatvoilevoyage


12/06/11, la tuile!

Hier j'ai du recoupler l'arbre d'hélice. Dans la nuit j'ai pas franchement regardé son état. J'ai changé le boulon défectueux en me disant demain je les changerai tous. Malheureusement cette nuit nous avons fait 12 heures de moteur. Ce matin de nouveau un bruit pas normal de l'arbre, je coupe, démonte et là je comprends que l'arbre de sortie de boite est cassé à la hauteur de sont étoile. Nous n'avons donc plus de moteur. Même pour la manœuvre d'atterrissage au port de Horta. Et pas de beaucoup de vent pour arriver. Premier objectif rejoindre Horta sans moteur: On abandonne l'option d'aller ver l'Est pour rejoindre un courant de Sud-Ouest mais qui risque de nous faire atterrir dans une zone sans vent, pour tenter de remonter au Nord à la voile pour tenter de trouver du vent, plus faible, mais plus longtemps. Deuxième objectif, préparer la réparation. D'abord, identifier l'inverseur. A Lyon Fiona cherche une trace dans les factures de 2003... sans succès, Olivier se souvient du mécanicien qui l'a déjà changé et à même toujours son téléphone en mémoire dans le sien... Mais finalement grâce à une photo Thierry identifie un ZF Hurth 25 MA. On compare avec les photos du catalogues ça ne peut être que ça, mais on laisse en délibéré jusqu'au verdict du mécanicien... Séb contacté pile au hasard d'un transit entre deux avions sera bientôt de retour sur ses terres et pourra nous dire quelle est l'option envisageable... Sauf que demain, c'est férié et qu'il faudra attendre mardi pour ce mettre en quête chez les fournisseurs. Mais on y verra peut-être plus clair sur les modalités
inverseur ZF Hurth MA 25

Bref, galère... Des bises, MMP.
 
Quart de nuit. La nuit est tombée, la lune éclaire notre sillage. Des vagues argentées, aussi énormes que douces poussent délicatement le bateau. Que ce temps serait beau si l'on avait le temps. Mais voilà, l'Atlantique joue au Pacifique. Les étoiles filantes s'agitent vainement, la houle nous berce, entre les étoiles et le plancton, les lumières se confondent et je scrute vainement le rouge ou le vert d'un improbable bateau. j'en viens même à regretter le sifflement du vent dans les haubans, car si peu que le vent pousse la voile, on se sent vraiment avancer.

Dans la pureté de l'air ambiant, Saturne nous distille ses conseils, tantôt discrets, tantôt impérieux. Puisque le moteur s'est tu, tendez l'oreille: Au vent arrière l'eau s'écoule le long des flancs comme un ruisseau clair tombant de la montagne, la voile  émet le son chaud des draps bien secs étendus au soleil, le pilote automatique émet une petite plainte après chaque vague, la coque et le gréement témoignent de leur solidité par quelques craquements graves ponctué de temps à autre par un crissement aigu qu'on pourrait prendre pour le cri d'une mouette. Si le vent faiblit trop, les voiles battent, les écoutes du génois frappent le pont en cadence, la bôme s'abat dans un fracas de mousquetons... finalement le pilote automatique s'y perd et nous tire de toute torpeur par un bip continu... intervention immédiate à la barre. Si le vent se lève enfin (on y croit, on y croit), les écoutes se tendent avec un grincement puissant et sec, les voiles bien parallèles (oui, oui, on n'est déjà plus au vent arrière) rendent un son aérien. Saturne semble planer sur son fameux bulbe, les haubans sifflent abominablement tantôt un si, tantôt un fa. Enfin la vaisselle de midi danse dans l'évier, le réel n'est jamais loin du rêve. Avant la vaisselle, on pourrait faire un peu de flûte, de guitare ou d'harmonica... Biz ! Luc

 
www.voile-voyage.frSaturne sur une carteFacebook

Publié à 20:00, le dimanche 12 juin 2011, dans Transat, Océan Atlantique Nord
Mots clefs : ZF MA 25inverseursaturnetransatvoilevoyage


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Chantier
Conseils pratiques
Esprit Saturne
Transat
voyage

Derniers articles

Saturne, mon premier ouvrage, est enfin disponible
Matinée d'initiation à la voile.
Programme de navigation printemps-été 2018
En attendant la réparation du moteur
Panne, panne, panne...

Sites favoris

Saturne
Mutins
thierrymoine.com
les rancy
Olivier Bréaud

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email