Voyage à la voile sur Saturne

Saturne avant Saturne (3)

Grande avancée, depuis quelques jours, sur la recherche historique de Saturne avant Saturne. Michel a retrouvé Jean-Jacques un des anciens propriétaires de Physalis qui lui a envoyé des photos. Puis il a retrouvé l'architecte qui a dessiné les plans du bateau. D'abord, il ne s'appelle pas Philippe Rouillard (ni même Rovillard) mais Joseph Rouillard! Et le nom de lancement du bateau n'était pas Jabruck, mais Jabruch! Partir avec de si bonnes infos, ce n'est pas pour dire, mais ça n'aide pas dans les recherches!

Jabruch 1980
Joseph Rouillard vit donc à Sucé-sur-Erdre en Loire-Atlantique, il n'exerce plus depuis 20 ans. Son bureau d'étude dessinait des étraves de pétroliers pour les Chantiers de l'Atlantique. Intéressé par notre démarche, il nous a promis de rechercher dans ces archives les plans et la doc sur ce qui est pour lui une trés vieille mission, remarquable certes, mais noyée parmi beaucoup d'autres.

Le bateau a été construit en grande partie par monsieur Notari (?) lui-même, premier propriétaire et constructeur amateur, dans l'entreprise Lannot à Grasse (?) , avec les moyen technique et le savoir faire de celle-ci qui n'était pas un chantier naval mais une chaudronnerie industrielle. C'est en fait une co-réalisation amateur-professionnel. Dessiné par un architecte qui n'est pas issus de la plaisance, construit par un amateur dans une chaudronnerie industrielle, ça explique bien des choses: Ce bateau si particulier ne pouvait que nous plaire!

On est sur d'une chose: chaque propriétaire a fait au moins une transat. Mais il reste encore bien des points d'interrogations à lever, des dates à préciser, des photos à retrouver, pour retracer toute son histoire et ses voyages!

Jabruch, 1976-1983 (construction 1973-1976)
Physalis, 1983-1996
Dahutdo, 1996-2004
Saturne, Depuis 2004

Merci à Jean-Jacques de Physalis de nous avoir fait parvenir une série de photos.


Publié à 16:26, le jeudi 21 avril 2011, dans Esprit Saturne, Le Marin
Mots clefs : DahutdoPhysalisJabruchsaturne


Saturne avant Saturne: Physalis (2)

Quel bel hasard… En arrivant avec la voiture de location à la marina de Cayenne, une silhouette penchée sur Saturne attire mon attention. En parcourant la grande trémie en aluminium qui nous sépare des pontons, la même personne s'éloigne puis revient sur le bateau. Encore un amateur de bateau de voyage probablement, j'ai l'habitude. Les gens dont l'imaginaire maritime s'est forgé dans les années 70 remarquent ce grand  bateau en acier à bouchains. Il est en même temps le témoin fidèle d'une autre époque mais avec une élégance dans les lignes, un certain sens du détail, un plan de pont "quasi fluch deck" et un bon coup de crayon de son architecte Philippe Rouillard. Tout ça  le rend assez remarquable. Je me trompais: Cette personne reconnaissait le bateau. Ce bateau sur lequel elle avait beaucoup navigué. Et moi j'étais enfin en prise directe avec une grande partie de la mémoire de Saturne, 15 ans. J'ai beaucoup cherché rencontrer ses anciens propriétaire et en voilà un, par hasard. Cette fois je vais peut-être enfin pouvoir remonter cette histoire depuis sont origine.

Michel, à suivre...


Publié à 17:47, le jeudi 27 janvier 2011, dans Esprit Saturne, Cayenne
Mots clefs : PhysalisCayennesaturnetransatvoilevoyage


Présentation de Saturne

Saturne est un voilier en acier hauturier de 15 mètres, taillé pour les croisières transocéaniques. Saturne a un carène fine, dessinée pour remonter au vent. Il a été construit à Grasse (au chantier Lannot) entre 1973 et 1976, d'après un plan de Joseph Rouillard. Il s'est successivement appelé Jabruck puis Physalis, Dahutdo et enfin Saturne. C'est un très bon bateau facile à barrer, confortable et sûr même par très gros temps.

 

Saturne dispose de deux cabines doubles, d'une cabine avec deux couchettes superposées ainsi que de deux couchettes simples. Son carré est spacieux et lumineux avec une grande table pouvant accueillir dix personnes, voire plus. La cuisine dispose d'un vaste plan de travail avec évier à deux bacs et d'une gazinière deux feux avec four monté sur cardan, et d'un frigo "comme à la maison". Il dispose d'un convertisseur 12V/220V permettant de recharger les appareils électriques légers comme les téléphones, les ordinateurs portables, les balladeurs MP3, les appareils photos ou les camescopes.

 

Coté navigation, il dispose d'une VHF, d'un sondeur, d'un lock, d'un GPS, d'un pilote automatique sur secteur de barre. Il dispose d'une belle bulle en plexiglas juste au dessus de la table à carte.

 

Son jeu de voile se compose principalement d'une grand voile full-batten, d'un génois sur enrouleur, d'un spi, d'un gennaker et d'une trinquette. Quand il ne navigue pas à la voile, il est propulsé par un moteur diesel Mercedes de 90cv. Il dispose d'un guindeau électrique ainsi que d'un propulseur d'étrave électrique, aides précieuses pour manoeuvrer ses 20 tonnes. Il est muni d'un panneau photovoltaïque, d'une éolienne, d'un alternateur de sillage, en plus de l'alternateur traditionnel. Difficile de vider les batteries!

 

Le voilier Saturne dans la baie de Calvi en Corse 

 

Le dessin de sa ligne est racé avec un pont quasi flush-deck. Le pont comporte un cockpit de travail et un cockpit de loisir, Une plage arrière étagée permet un accès facile pour la baignade. Le cockpit de travail est couvert par les supports des panneaux solaires, offrant un ombrage bienvenue les jours de cagnard et une protection -relative- contre la pluie.

 

A quelques détails près, il est paré pour la transat!

D'autres infos sur www.voile-voyage.fr 


Publié à 17:26, le mardi 9 février 2010, dans Esprit Saturne, Sète
Mots clefs : PhysalisCorsesaturnetransatvoiliervoilevoyage


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Chantier
Conseils pratiques
Esprit Saturne
Transat
voyage

Derniers articles

Présentation officielle de mon ouvrage "Saturne"
Saturne, mon premier ouvrage, est enfin disponible
Matinée d'initiation à la voile.
Programme de navigation printemps-été 2018
En attendant la réparation du moteur

Sites favoris

Saturne
Mutins
thierrymoine.com
les rancy
Olivier Bréaud

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email