Voyage à la voile sur Saturne

4/01/11, Le Cap Vert s'éloigne.

11h30. C'est tout gris! Pas de vent ou trop peu. Nous tenons artificiellement une petite moyenne au moteur. L'activité du matin va être partagée entre l'étude des fichiers Gribs que va nous en envoyer Thierry et la production du pain quotidien. Nous n'avons plus de pain de mie alors je vais me travestir en boulanger. Avec comme four, une cocotte minute! (ce matin j'évite les blagues pourrites... désolé). On se demande aussi, (si ils y a dans nos fans des réponses, nous sommes preneurs) si il y a d'autres espèces de poissons que les dorades dans les alizés? Et si oui comment les convaincre de finir dans notre estomacs. Pour lui (le poisson inconnu) c'est tout bénéfice, au lieu de finir connement chez "findus" et être englouti dans la fosse commune des destins ordinaires nous lui promettons des photos, des voyages en satellites, des transformations vertigineuses de son énergie vitale en chanson française, presque la NBC. Bref, un au delà à sa vie misérable. Qu'il nous entende et sache que nous restons ouvert à toute proposition. La vie du bord et toujours aussi injuste, je fais le malin et Fio a les chevilles qui enflent. Le cap vert s'éloigne dans la brume ... à une autre fois.

Michel

Position : 16°30'N 27°16'W
Cap : 230°
Vitesse instantanée : 5,4 noeuds
Nébulosité : 7/8
Vent faible de NE
Mer agitée et croisée
Café trop chaud!
20h, Quoi de neuf dans les alizés?

Rien que l'installation en nous, d'une vie toujours plus maritime. Aujourd'hui nous avons réussi à prendre trois poissons différents. Une bonite, une dorade et un baracuda (enfin peut-être, merci de nous en informer si vous assez un avis éclairé sur la question). Il faut préciser qu'un banc de bonite a élu domicile sous la coque et que Fio découvre l'aquagym sur la plage arrière. Une façon particulièrement fourbe d'inhiber la vigilance naturelle des thons qui croisent notre arrière train. Sylvie débite les filets et tente un plateau assorti de carpaccio. Fio nous a fabriqué une quiche et moi du vrai pain aux noix, pétri avec les doigts! Important, le compliqué dans le pain c'est d'arriver à lever la pâte sans un four dédié à ça. Tout le monde se débrouille au mieux. J'ai utilisé la bulle comme une mini serre et avec le niveau d'insolation ambiant ça été super efficace. "Dan" c'est encore surpassé. Tout le monde le dit, on remonte un filet sur l'arrière, un chalut aussi, on pêche à la traine etc..."Dan" lui, et lui seul a décidé de prendre un thon, dans l'étrave et à la mouche. Et, putain d'alcoolique compulsif, de flibustier en solde, de marin de pacotille, il a réussi. O combien de fédérations, oh combien de MJC, seraient fier de le compter parmi leurs "membres".


Capitaine


POS : 16°09'N 28°00'W

vitesse instantanée : 5,4 noeuds


Publié à 21:36, le mardi 4 janvier 2011, dans Transat, Cap-Vert
Mots clefs : CayenneCap Vertsaturnetransatvoilevoyage


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Chantier
Conseils pratiques
Esprit Saturne
Transat
voyage

Derniers articles

Le murmure des sillages....
Présentation officielle de mon ouvrage "Saturne"
Saturne, mon premier ouvrage, est enfin disponible
Matinée d'initiation à la voile.
Programme de navigation printemps-été 2018

Sites favoris

Saturne
Mutins
thierrymoine.com
les rancy
Olivier Bréaud

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email