Voyage à la voile sur Saturne

21/06/11, approche finale de Horta.

2h00. Pas drôle de se lever en pleine nuit... Suis habitué maintenant. Cette traversée super technique m'a demandé beaucoup de présence sur le pont. Il est deux heures à Horta. Il nous reste 17 miles avants l'entrée du port. Devrions y être dans 3 heures. Pour une fois le gribs étaient alarmistes mais sur place il y a du vent. Un bon 3-4 de Nord-Est. Je pense que nous allons mouiller devant le port en attendant le réveil de la capitainerie. Seb doit être dans un hôtel et je pense qu'il va être soulagé de nous savoir arrivé. Espérons que la manœuvre de port se passe bien... Je repense toujours à ta mésaventure Bastiaise, quand tu étais skipper. Je rêve d'un entrecôte frite même si nous avons bien mangé  à bord. Je me suis bien amélioré comme cuisto. La fragilité viscérale de mes équipiers m'y a un peu contraint. Je crois que nous avons bien préparé l'escale. Seb sur le plan technique. Cécilia a bien expliqué au chantier nos attentes en angloïde. Olivier ramène la pièce que tu as faite faire par Pascal, ça devrait aller.

Saturne est fatigué là. Rien de grave mais besoin d'un coup de jeune. Il va falloir organiser un mini chantier à Sète fin juillet pour qu'il puisse partir en Corse dans de bonnes conditions. Notamment la peinture du pont est rincée. Je vais changer devoir changer toutes les écoutes à Horta. Elle sont usée juste qu'à la corde. La houle sans vent a aussi beaucoup fait souffrir les charnières de la cuisine. Il va falloir revoir tout ça. Sinon il va bien. Dès que le vent monte un peu il passe les 8-9 noeuds sans
problème. Le bulbe limite la gîte. Le pilote et  son nouveau pupitre de commande est enfin stabilisé. Nous n'avons pas barré de la traversée... jamais. L'alternateur de sillage manque un peu. Nous devons faire tourner le moteur presque une heure par jour pour garder le frigo, le pilote et l'ordi en fonctionnement 24/24. Le jours qui viennent s'annoncent actifs car il ne faut pas trainer. La route est encore longue et tout le monde est un peu pressé. Bientôt Gibraltar et la portes de la maison... une escale comme une autre. Michel.
13h, Saturne est au mouillage dans le port d'Horta. Seb a trouvé un bateau à la station service qui a ramené Antoine et Luc à terre pour qu'ils aillent le plus vite possible à l'aéroport. L'escale risque d'être plus compliqué que prévu, malgré la préparation.

Position: 38°33N 28°56W, vitesse instantanée: 6,2 nds au 132, mer belle, pression atmo: 1034 hPa,
www.voile-voyage.frSaturne sur une carteFacebook

Publié à 19:55, le mardi 21 juin 2011, dans Transat, Horta
Mots clefs : presseHortaFatiguesaturnetransatmouillagevoilechantiervoyage


Carénage d'automne (5)

Encore un week-end de folie, mais les travaux ont bien avancés. Et il le faut, car la remise à l'eau s'approche, et le départ aussi.

Pour le lourd, le réservoir de gasoil est quasiment fini: Les bouchons sont tous en places (même si le pas de vis d'un boulon a foiré il faudra le retarauder). La tuyauterie est elle aussi en place: Les réservoirs sont raccordés entre eux et le réservoir de quille est raccordé au nable extérieur. Il reste a rajouter un raccordement après le nable pour que le réservoir auxiliaire puisse être alimenté indépendamment du réservoir de quille. On changera aussi le tuyau de la mise à l'air libre pour lui donner un autre cheminement.

De même pour les réserves d'eau, tout est en place sous les planchers, il ne manque plus qu'une vanne pour les raccorder au circuit existant.

C'est Principalement Henry qui c'est collé a ces lourde taches. Maintenant les planchers sont refermés et l'intérieur a repris son aspect habituel après le grand coup de propre de Fiona. Christelle a quant à elle passer une dernière couche de peinture sur le taud rigide, il est près à être reposé. Jacques a pour sa part installé un éclairage dans le coffre avant, ainsi que d'autre petites bricoles.

Le week-end prochain sera consacré à la peinture du pont (chouette il fait beau) et aussi à l'interfaçage du téléphone satellite et de l'ordinateur de bord par Daniel. Sébastien sera aussi présent pour la finition du réservoir et l'entretien du moteur. Avant le passage de l'expert...


Publié à 19:50, le lundi 8 novembre 2010, dans Chantier, Le Grau-d'Agde
Mots clefs : voiletransatpréparationchantiervoyage


Sète - Le Grau d'Agde

Samedi 9 octobre 2010.
Jacques et Christelle sont descendus à Sète les premiers. Le temps est largement aussi pourri que la semaine dernière. Va t'on encore repousser ce voyage de 10 miles qui nous sépare du chantier Grau-d'Agde? Là, on serait vraiment dans la merde, obliger d'annuler définitivement (du moins pour les 10 ans qui viennent) certains gros travaux! Il y a cependant une courte fenêtre météo qui se referme en fin de nuit. Vers 18h30 Jacques appelle le service des ponts de Sète pour commander leurs levées, Jacques veut tenter de passer seul avec Christelle vers le Grau d'Agde. Michel est inquiet, il travaille sur le concert de Reno Bistan au Rancy. Il regarde fébrilement la météo sur internet et suit l'avancé du front sur les photos satellites. Mais passer dans la nuit est la seule option avant le très gros temps attendu pour dimanche (alerte orange, dixit la météo terrienne). A la fin du concert on rallume au plus vite les portables. Jacques et Christelle sont allés sagement s'amarrer au quai d'Alger: On respire un peu, mais on a très peur que ce dimanche les sètois nous voit pitoyablement repasser les ponts dans l'autre sens, pour rien. Michel est rejoint par Sylive, Daniel et Nico. Tous partent directement pour Sète ou ils arrivent vers 3h. Ils décident de sortir du port sachant tout retour impossible. La mer est démontée mais il n'y a que force 6. Tout le monde va être malade comme des chiens, et à 6H, c'est l'arrivée au chantier du Grau-d'Agde. Un gros ouf de soulagement. Aller, on va dormir, on râlera contre le mauvais temps plus tard! Finalement, gruter et travailler sous la pluie battante sera un moindre mal. A lundi!

 

 

 

 

 

Publié à 19:14, le dimanche 10 octobre 2010, dans voyage, Le Grau-d'Agde
Mots clefs : voilierSètesaturnepréparationchantier


Carénage d'automne (0)

Le week-end dernier, le très mauvais temps sur l'Hérault (très fort vent de sud-est et pluies diluviennes) nous a amené à annuler la sortie de l'eau prévue de Saturne et donc à reporter le début de la dernière cession de travaux lourds avant la transat.

Entre temps, Henry a trouvé une remorque qui nous à permis de récupérer le bulbe de la quille au Lycée technique d'Ambérieu et dans un premier temps de le ramener sur Lyon. Il faut maintenant trouver une voiture pour convoyer la remorque et le bulbe jusqu'au Grau d'Agde. Car ,Henry n'est pas dispo ce week-end, il fête ces 60 ans avec sa très nombreuse famille.

 

Avoir le bulbe quand le bateau sera sorti nous donne un petit avantage. Ceci permettra de supprimer un grutage et donc de gagner un peu de temps. Car en sortant Saturne de l'eau, on le posera directement (enfin presque) sur son nouveau bulbe. Du moins on l'espére, car les prévisions donnent une météo aussi pourrie que la semaine dernière:


vendredi 8 octobre

Nuages bas, vent d'Est à Sud-Est modéré à assez fort.

samedi 9 octobre à dimanche 10 octobre

Temps pluvieux, vent de Sud-Est modéré à assez fort.

lundi 11 octobre à mardi 12 octobre

Passages pluvieux, vent de Sud-Est modéré à assez fort.

Voici ce que promet Météo France.


Maintenant la situation devient franchement tendue… Si on ne peut pas le sortir ce week end, on va devoir revoir le programme de préparation de la transat à la baisse!


Publié à 19:01, le jeudi 7 octobre 2010, dans Chantier, Sète
Mots clefs : carénagevoiliersaturnetransatvoilechantiervoyage


Semaine de bricolage (3)

Petite discussion entre voisins

J'ai voulu juste un peu bricoler les jonctions des plaques au plafond du carré et de file en aiguille j'y ai passé deux jours! En effet, on trouve toujours beaucoup d'imperfections et chaque il y a le besoin ou l'envie de les corriger.

Dans la cabine arrière c'est la volonté de limiter au maximum la moquette qui m'a amener à pousser un peu plus loin la menuiserie.

travaux en cours dans la cabine arrière babord

Nous attendions pour la fin de la semaine Catherine et Bidou. Mais malheureusement, ils ne peuvent pas venir pour nous donner la main. Résultat, nous sommes carrément en retard!

Bon sinon la peinture des toilettes avance bien et demain j'espère avancer la moquette de la cabine arrière. Bon dodo!!!

peinture du coté de la table à carte

 

 


Publié à 12:00, le samedi 24 avril 2010, dans Chantier, Sète
Mots clefs : bricolagevoileSètetransatsaturnepréparationchantiervoyage


{ Page précédente } { Page 2 sur 2 } { Page suivante }
Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Chantier
Conseils pratiques
Esprit Saturne
Transat
voyage

Derniers articles

Le murmure des sillages....
Présentation officielle de mon ouvrage "Saturne"
Saturne, mon premier ouvrage, est enfin disponible
Matinée d'initiation à la voile.
Programme de navigation printemps-été 2018

Sites favoris

Saturne
Mutins
thierrymoine.com
les rancy
Olivier Bréaud

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email