Voyage à la voile sur Saturne

Programme de navigation été 2014.

Cette année, le chantier de carénage aura lieu du samedi 12 au vendredi 18 juillet.
Le programme de navigation méditerranéenne pour l'été 2014:
- Première semaine de navigation du vendredi 18 (au soir) au vendredi 25 juillet.
- Deuxième semaine du samedi 26 juillet au vendredi 1er août.
- Troisième semaine du samedi 2 au vendredi 8 août.
- Quatrième et dernière semaine du samedi  9 au vendredi au 15 août.
 
Bientôt, plus de détails.


Publié à 10:39, le mardi 8 avril 2014, dans voyage, Sète
Mots clefs : programmeété2014méditerrannée


Petit bricolage

Pour préparer Saturne aux futures ballades du printemps et à sa croisière d'été, il y aura quelques jours de bricolages sur le bateau les 19, 20 et 21 avril prochain.
Histoire que Saturne soit tout beau pour repartir.
Comme d'habitude, les bonnes volontés et les petites mains sont les bienvenues.
A bientôt sur Saturne.


Publié à 09:40, le lundi 31 mars 2014, dans Chantier, Sète
Mots clefs : Bricolage


Fin d'une époque...



Publié à 20:18, le dimanche 19 janvier 2014, Sète
Mots clefs : Déplacement de saturne


Programme de navigation, Printemps 2014.

Le programme de navigation de Saturne est calé pour ce printemps:
- du vendredi 18 au dimanche 20 avril,
- du jeudi 8 au dimanche 11 mai,
- du jeudi 29 mai au dimanche 1 juin,
- vendredi 7 au dimanche 9 juin.
Alors venez faire un tour du coté de Sète dire bonjour à Saturne!



Publié à 22:23, le samedi 11 janvier 2014, dans voyage, Sète
Mots clefs : 2014SaturneProgrammenavigation


Fin de saison

Wouah...on file à vive allure, sur une mer quasiment lisse maintenant. Les pointes au dessus de 10 nœuds sont de plus en plus fréquentes, les écoutes gémissent sous la charge dans les rafales, Jean-Claude à la barre contre les départs au lof de son mieux (il débute) alors que dedans, ça papote chiffons, cuisine et pinard... Saturne est de ces grands bateaux de voyage qui savent ménager la vie.

Les étoiles nous guident de proche en proche. Quelques claquement de voile inquiètent quand le bateau s'approche trop du lit du vent, quelques petits frissons de craintes quand le liston bâbord se retrouve submergé par une vague mais pourtant rien ne semble pouvoir atteindre ce bien-être furtif et rassurant. Le vent, la mer, les étoile, les effluves de la cambuse, tout semble filer grand train dans une direction évidente.

Pourtant la journée a été longue et si changeante...

La sortie de Port-Vendres à trois heures du matin comme un ravissement qui s'estompait sans bruit sur un monde endormi, les premières vagues trop hautes qui déferlent sur le pont, les prises de ris successives qui commencent à inquiéter pour finalement sentir que c'est trop gros, et que si l'écoute de génois vient de rompre, c'est qu'il est temps d'accepter... vite, allons nous mettre à l'abris.

Jamais facile pour moi. Je sais que je vais frustrer des équipiers, en soulager d'autres et me priver d'un petit challenge dérisoire....Comment qui disait le petit garçon de l'aviateur....l 'essentiel est ailleurs.

Rapidement nous nous présentons à l'entrée du Canet de Roussillon. Là, il ya du lourd ! Dans le moche de chez moche. Les enfoirés ! En fait ça me surprend toujours mais c'est juste monnaie courante dans cette région. En arrivant de Port-vendre ou Collioure... ça fait mal...

Que la côte Vermeille est belle, que les hommes qui l'on façonnée ont su être juste et comme ils savent vivre encore en commençant au quotidien avec leur histoire (presque des Corses, lol). Pourquoi notre époque est si étanche au beau, au juste, au senti ? Notre séjour sur le cap Béar restera le moment fort de ce petit voyage. Déjà une terre baillée par un vent terrible qui nous emportait parfois, les bateaux qui, appelés par la houle, tiraient sur leurs longes, beaucoup de belles rencontre comme ce Michel capitaine du port, la mémoire juillet 36 jamais bien loin, quelques notes de Serge Utgé royo... bien-être !

Quelques bémols quand même. Les dernières constructions ont perdu en véracité, les galeries d'art de collioure ressemblent parfois à de véritables attrape nigauds et pire, nous étions amarrés derrière le MIRABELLA 3 ! Putain de monde capitaliste débile. Dés notre arrivée on s'est fait jeté par l'équipage qui ne voulait denotre présence à leur coté ! Le ton est vite monté mais bon la capitainerie est souveraine et suis pas homme à me laisser trop intimidé... Amarrés haut en court ! En fait très rapidement de curieux indices sont venus me mettre la puce à l'oreille. Ce superbe navire dégoulinant de faste était trop loin du quai, trop bardé d'amarres et de gardes en tout genre.... L'inspection commence donc. En fait si les badauds ne le voient pas, la coque est en mauvaise état et très mal "bricolée". Jean-claude découvre sur internet ses diverses péripéties juridico-financières.... le capitaine du port nous raconte le ridicule de ce navire de luxe même plus en mesure d'acheter du fuel...Le plus triste : les badauds nombreux qui jouent des coudes pour se faire photographier devant ce symbole du capitaliste effréné et sans avenir - qui accessoirement doit 4 millions d'euros au fisc.

Une fois ressourcés nous avons repris notre route vers le nord et nous voilà tiré par le phare du cimetière de Paul Valéry... Brassens n'est jamais bien loin, dedans à tu tête loïc l'Antoine «Aujourd'hui, dans ce grand bordel, j'essaie d'gueuler en souriant
. Et de tracer à tire d'ailes
 un dessin qui unit les gens » Voilà des amers qui me rassurent de l'humanité.

La fin du séjour approche de surf en surf, d'une saison aussi....Saturne va se reposer.

La barre cette année encore à été tenue bon. Mais en un an le port de Sète a bien changé et changera encore beaucoup.... Les nouveaux arrivants ont des bateaux de plus en plus grands et rêvent de prestations de plus en plus cossues. Les collectivités territoriales ne rêvent que de ça et les accueillent à bras ouvert.

Mon vieux bateau et le petit club voile des Rancy semblent bien caducs pour qui est bigle et le nez contre...

Raison de plus peut-être, pour ne plus jamais mourir ….

Michel-Marie



Publié à 22:12, le lundi 11 novembre 2013, dans voyage, Sète
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 48 } { Page suivante }
Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Chantier
Conseils pratiques
Esprit Saturne
Transat
voyage

Derniers articles

Programme de navigation été 2014.
Petit bricolage
Fin d'une époque...
Programme de navigation, Printemps 2014.
Fin de saison

Sites favoris

Saturne
Mutins
thierrymoine.com
les rancy
Olivier Bréaud
Nico*

Amis

rouxr2002

Newsletter

Saisissez votre adresse email